Pologne

CRACOVIE et sa région
6 jours/5 nuits

Focus

  • Groupe de 15 personnes
  • Vol direct de Paris, Lyon, Genève
  • Hôtels 4* en centre- ville  et à la campagne
  • Un bus privé pendant les déplacements hors de Cracovie
  • Une guide francophone de haut niveau
  • Une accompagnatrice de France pendant tout le séjour

Ancienne capitale d’un royaume dévasté et rayé de la carte pendant plus d’un siècle, lieu traditionnel des sacres, Cracovie se considère à juste titre comme la capitale culturelle de la Pologne.

Nichée au cœur de la belle région de Petite Pologne, campée sur les bords de la Vistule qui forme la frontière historique entre peuples slaves et baltes, elle marie sur le mode italien façades Renaissance, dômes baroques et flèches vermeil. Le musée national abrite pour quelques temps la fameuse « Dame à l’Hermine » de Léonard de Vinci. Le quartier juif de Kazimierz et la figure d’Oskar Schindler raniment la mémoire d’un passé poignant. Jozef Mehoffer, le peintre, Stanislas Wyspianski, maître de l’Art Nouveau et Tadeusz Kantor, virtuose multiple plus contemporain demeurent les marqueurs de l’âme artistique de Cracovie. L’âme musicale de Frédéric Chopin plane toujours sur la Pologne.

En périphérie de la ville, Nowa Huta, édifiée dans les années cinquante, constitue le témoignage architectural de la cité socialiste idéale. Plus loin vers l’Est, Tarnow, cité de la Renaissance et ses châteaux voisins retracent la vie et les fastes anciens d’une noblesse polonaise souvent insoumise. Les sentiers de l’architecture en bois emmènent le visiteur vers des petites églises anciennes aux fresques colorées. Enfin, dernière pincée de sel du séjour, une ultime visite entraine le voyageur dans les profondeurs de la mine de Wieliczka.


Jour 1 – PARIS-CRACOVIE (départs possibles de Lyon ou Genève)

Vol vers Cracovie.
Accueil par notre guide et installation à l’hôtel en centre- ville. Déjeuner rapide et départ à pied pour la visite du centre ancien.

Les remparts et la Barbacane représentent un exemple intéressant de fortification de style gothique – grand donjon avec ses quatre niveaux de canonnières entouré d’une immense fosse. La Grand- Place, vivante et bordée de jolis cafés et de restaurants a été tracée en forme d’échiquier au XIIIe siècle. Elle est l’une des plus importantes places de l’Europe médiévale. Comme bon nombre de cités à l’époque, le centre « Rynek » (qui signifie marché) assurait les besoins économiques, commerciaux et religieux des habitants.
En témoignent l’Hôtel de Ville, la Halle aux draps et la basilique sainte Marie ; simple église en bois remplacée par un édifice roman elle est totalement détruite par les Mongols en 1250. Ses deux grandes tours sont achevées en 1400. L’intérieur aux murs et plafonds rehaussés de bleu, rouge et or crée la surprise et invite le visiteur à une expérience visuelle étonnante. Le retable en bois, chef-d’œuvre gothique du sculpteur de Nuremberg Veit Stoss, est une œuvre fascinante.

La charmante cour du Collegium Maius se trouve au sein de l’Université Jagellonne. Fondée en 1634 par Casimir le Grand elle est entourée d’arcades du XVe siècle. L’église baroque Sainte-Anne, financée par les professeurs de l’Université a été conçue de façon à être vue en entier de toutes les rues environnantes. Tout l’ensemble du centre ancien est classé au Patrimoine mondial par l’Unesco.
Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel à Cracovie

JOUR 2 – CRACOVIE- DE L’ART DU SACRE A L’ART NOUVEAU

Après le petit-déjeuner, départ à pied pour la découverte de la colline royale du Wavel, le château Renaissance et la cathédrale des sacres.
Offrant une jolie vue sur la Vistule, la colline du Wavel a été habitée depuis le début du Moyen-Âge. Au début du XVIe siècle, le château gothique est transformé en résidence Renaissance sous l’influence de la deuxième épouse du roi Sigismond 1er, Bona Sforza, fille du duc de Milan Jean Galéas Sforza. La reine diffuse largement l’art de la Renaissance en Pologne. Le château devient l’une des plus belles demeures d’Europe. Transformés en musée, les grands appartements sont aujourd’hui célèbres pour leur exceptionnelle collection de tapisseries flamandes et de mobilier Renaissance.
La Cathédrale gothique et ses chapelles témoignent de l’identité royale polonaise, lieu de sacre et de repos éternel de ses seigneurs.

Déjeuner libre.
Après le déjeuner, promenade guidée sur les traces de l’Art Nouveau à Cracovie. « Jeune Pologne », très actif à Cracovie, est le nom donné à un mouvement artistique néo-romantique et moderniste qui domine l’art polonais entre la fin du XIXe siècle et la première guerre mondiale. Il s’inscrit dans la réaction nationaliste d’un pays opprimé et prolonge l’influence des différents courants impressionniste, naturaliste et symboliste européens. « Jeune Pologne » (Modla Polska) est associée aux noms de Jacek Malczewski, Jan Stanislawski ou Jozef Mehoffer mais sa grande figure demeure Stanislas Wyspianski dont l’oeuvre variée a conjugué l’art du vitrail, la scénographie et l’aménagement de villas dans le style Art Nouveau comme en témoignent la maison-musée de l’artiste Jozef Mehoffer et de nombreux édifices dans la ville. L’un des bâtiments du Musée National abrite une belle collection d’œuvres polonaises du début du XXe siècle. Enfin, l’atelier de vitraux de Zelenski, véritable joyau édifié en 1902 a travaillé avec les plus grands artistes ; il est toujours en activité et les artisans d’art travaillent sous le regard des visiteurs.

Temps libre
En option Concert privé d’œuvres de Frédéric Chopin ou concert à la Philharmonie de Cracovie selon la programmation.
Dîner libre et nuit à l’hôtel à Cracovie.

Jour 3 – CRACOVIE – KAZIMIERZ, UNE VILLE A PART ENTIERE

Après le petit-déjeuner, départ pour la visite du quartier de Kazimierz qui propose un voyage dans une Pologne qui n’existe plus dont la population juive atteignait 50% des habitants de la ville. Découverte de la partie chrétienne qui conserve de belles églises gothiques, sainte Catherine ou celle du Saint-Sacrement. Continuation dans la partie juive aux nombreuses synagogues dont la vieille synagogue et la synagogue Tempel.

Après le déjeuner au restaurant agrémenté de musique Klezmer, visite de l’ancien ghetto de Podgorze pour la
visite de l’usine d’Oskar Schindler qui abrite le musée d’histoire de Cracovie sous l’occupation nazie

Après-midi libre qui permettra de flâner ou de visiter à sa guise les nombreux musées de la ville : remarquable musée du Moyen-Âge, musée Czartoryski qui conserve le portrait de la « Dame à l’hermine » de Léonard de Vinci ou pour les amateurs d’Art contemporain, le MOCAK, centre de la culture contemporaine à Cracovie, ou encore l’atelier-galerie de Tadeusz Kantor et beaucoup d’autres..

Pour ceux qui le désirent, une visite au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau peut être organisée.

Dîner libre et nuit à l’hôtel à Cracovie.

JOUR 4 – CRACOVIE –NOWA HUTA – TARNOW

Après le petit-déjeuner, départ avec les valises. A quelques kilomètres, étape à l’église en bois de Saint Barthélémy dont la construction remonte à 1466 et en fait l’une des plus anciennes de ce type dans la région de Petite Pologne.

Continuation vers le quartier ouvrier de Nowa Huta, intéressant exemple d’urbanisme dans le style du réalisme soviétique. Sa construction en 1949 est d’abord un geste politique – élaborer un réservoir électoral aux portes de la cité bourgeoise de Cracovie – conçue comme un laboratoire expérimental de la doctrine stalinienne. Jusqu’en 1956, les architectes s’inspirent des théories de La Corbusier : soleil, espace, acier et béton armé… Après la mort de Staline, l’endroit devient lieu de la décadence du pouvoir soviétique et le terreau des contestations des ouvriers et du syndicat Solidarnosc face à la dictature des élites, des baisses de salaire et de la montée des prix..

Poursuite vers Tarnow à l’est de Cracovie (1h30). Cette « perle de la Renaissance » était le fief de la puissante famille aristocratique Tarnowski qui y possédait son château. Déjeuner au restaurant et promenade dans la ville avec ses beaux édifices de style Renaissance : la cathédrale et les monuments funéraires des fondateurs de la ville, l’hôtel de ville et le marché, les résidences bourgeoises polychromes, les collections de portraits sarmates, ainsi que se définissaient les citoyens de la république nobiliaire polonaise ; les traces juives de la ville sont encore nombreuses. En 1939, la ville comptait 25 000 citoyens juifs dont 3000 ont été exterminés sur la place du marché par les nazis.

Poursuite vers le village de Zalipie, niché dans la campagne de Petite Pologne, merveille de gaieté et de poésie qui accueille le visiteur avec ses maisons peintes de motifs floraux multicolores.

Continuation vers le manoir de Dwor Sierakow, demeure nobiliaire du XIXe siècle. Dîner et nuit.

JOUR 5 – SUR LES SENTIERS DE L’ARCHITECTURE EN BOIS.

Après le petit-déjeuner, départ sur l’itinéraire de l’architecture en bois.
Tout d’abord, étape à Wisnicz Nowy pour la visite du château baroque sarmate des Lubormiski, famille princière de la haute aristocratie polonaise.

Continuation vers Lipnica Murowana, première étape de cette journée consacrée à une architecture spécifique très régionale. La présence abondante de bois dans cette région de Maloposka a permis le développement d’un style particulier qui s’inscrit parfaitement dans l’environnement du paysage polonais : églises, maisons ou manoirs, tous en bois ! Le caractère des bâtiments ne se limite pas au matériau et à l’architecture et les intérieurs révèlent des trésors de polychromies, de sculptures et d’objets liturgiques. La plupart des sites sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco

L’église Saint Léonard à Lipnica Murowana est l’un des édifices les plus fameux. Construite au XVe siècle, l’église conserve un ensemble de peinture polychrome qui s’étend du plancher au plafond et dont la réalisation s’inscrit sur plusieurs périodes. Découverte de la place de la petite ville et de ses maisons en bois. Continuation vers d’autres villages comme Rajbrot ou Zakliczyn qui conserve les traits d’une ville ancienne.

Déjeuner en cours de route
Le soir, accueil au petit manoir en bois de Wola Zareczycka pour le dîner et retour à Dwor Sierakow pour la nuit.

JOUR 6 – SIERAKOW – WIELICZKA – PARIS /LYON/GENEVE.

Après le petit-déjeuner, départ avec les valises et route vers la mine de sel de Wieliczka .Cette installation minière fonctionne depuis le XIIIe siècle sans interruption. Elle a été propriété du prince puis du roi qui payait les professeurs de l’Académie de Cracovie, construisait églises et immeubles avec les revenus du sel. Sur neuf niveaux, ont été creusées plus de deux mille chambres et trois cents kilomètres de galeries d’une solidité sans faille depuis le Moyen-Âge. Un sentier touristique de deux kilomètres conduit le visiteur dans les sections souterraines des mines de sel qui permet de visiter la chapelle baroque de saint Antoine édifiée au XVIIe et la chapelle sainte Kinga (sainte Cunégonde) du XVIIe dont les sculptures ont été réalisées par des mineurs autodidactes. La température intérieure n’excède jamais les 14°…

Déjeuner au restaurant. Transfert vers l’aéroport de Cracovie. Vol vers Paris / Lyon / Genève